Nous vous recommandons
Annonce
 
Midnight children ...
Par Bazar du manga

9 Très bon il y a 3 jours
Annonce
 
Cashgirl 1 à 8 (s...
Par Bazar du manga

32 Très bon il y a 3 jours
Annonce
 
Forbidden Love 1 ...
Par Bazar du manga

49 Très bon il y a 3 jours
Nous vous recommandons
Annonce
 
Fruits Basket 1 à...
Par Bazar du manga

90 Très bon il y a 3 jours
Annonce
 
Love mission 1 à ...
Par Bazar du manga

49 Très bon il y a 3 jours
Annonce
 
La nouvelle fille ...
Par Bazar du manga

30 Très bon il y a 3 jours
Nous vous recommandons
Annonce
 
Suzuka 1 à 12 (so...
Par Bazar du manga

60 Très bon il y a 3 jours
Annonce
 
Negima ! Le Maîtr...
Par Bazar du manga

90 Très bon il y a 3 jours
Annonce
 
Kiss of Rose Princ...
Par Bazar du manga

55 Très bon il y a 3 jours
Le bazar du Manga
Nos dernières entrées en stock

Critique du manga Battle Royale



Koushun Takami et Masayuki Taguchi
15
18/20
Soleil Manga
Seinen
6,99€


La critique de Yann SURZUR :
Publié le 31/10/2019
Note de la critique : 18/20

"Battle royale", vous connaissez n'est-ce pas ? Vous avez peut être d'ores et déjà vu un film traitant de ce jeu cruel, ou joué à un jeu vidéo de genre...

Bienvenue à la source de ce style devenu aujourd'hui très populaire ! Ce manga scénarisé par Koushun Takami l'auteur du roman dont cette série est tirée, a été compilé en 15 tomes.

Violente, sexuelle, passionnante et entraînante, cette série est une suite de combats, de tromperies, de séductions, de folies et de manipulations.

 
Imaginez une classe d'étudiants composée des pires crapules des 3èmes du collège, qui sont emmenés sur une île sous surveillance, lâchés avec une arme à feu, une arme de poing ou simplement livré à eux même.

Ajoutez à cela les règles suivantes :

- Tous les participants à Battle Royale ont pour obligation de se battre loyalement. Aucun d'entre eux ne doit refuser le jeu ou tenter de l'entraver.

- Les participants à Battle Royale sont exempts de toute punition judiciaire.

- Battle Royale se conclut par la victoire d'un seul et unique gagnant : le seul survivant. Aucune dérogation à cette règle n'est possible.

Qu'obtiendrez vous ? Un massacre bien sûr.

Dans Battle Royale, on suit l'histoire d'une classe de 3ème de 42 étudiants, dont on découvrira les faces cachés avant de les voir s'entretuer.

Des personnages sympathiques se dégageront tout de suite du lot, ce sera le cas de Shûya Nanahara et de son meilleur ami d'orphelinat Yoshitoki Kuninobu.


Mais suite à une loi imposée dans le pays dans lequel ils vivent, visant à exterminer la violence chez les adolescents, le hasard fait que leur classe est désignée pour participer à ce jeu sanglant.

Yoshitoki, Shûya et leurs camarades de classe vont se réveiller un beau matin, un collier autour du coup, et rencontrent le remplaçant de leur professeur, un certain Kamon Yonemi.
Il les félicite car ils ont été sélectionnés à participer au Programme.
Afin d'appuyer ses propos sur l'importance qu'ils lui accordent, il leur présente la dépouille de son prédécesseur qui s'opposait à cette sélection.

Et c'est là que l'horreur commence, certains élèves tenteront de se révolter mais se verront rapidement rappelés à l'ordre.
Ce sera le cas de Yoshitoki qui tentera de s'en prendre au professeur, qui après avoir expliqué être aller rendre visite à sa tutrice et responsable de l'orphelinat, a exprimé sa satisfaction de l'avoir violé.
Il se verra tirer un balle dans tête la seconde qui suit. Shûya, qui vit son ami mourir sous ses yeux, se jura de protéger Noriko Nagakawa l'amour de 4ème de Yoshitoki.


Les étudiants sont ensuite envoyés un a un suivant leur numéro de classe, avec un sac contenant une arme différente pour chacun, à l'assaut de l'île. Certains s'entretueront, d'autres s'allieront mais tous subiront le jeu du Battle Royale...


En plus de se méfier des autres participants, tous doivent regarder où vous mettre les pieds. L'île est découpée en zones et certaines sont interdites pendant certaines heures.

S'y aventurer provoquera simplement une mort "Explosivement Léthale" provoquée par un capteur GPS situé dans les colliers.
Dans cette guerre sont rassemblés des élèves particuliers à ne surtout pas croiser, tel que la séduisante mais redoutable Mitsoukou Souma ou le dangereux Kazuo Kiryam.

Et qui sait quels autres psychopathes résident dans la classe...

Si vous aimez les mangas à sensations, ne craignez pas le sang ni la violence (et avez plus de 18 ans, car oui, y'a du sexe) Battle Royale est parfais pour vous !

C'est une série culte dont vous apprécierez autant que vous détesterez ses personnages. Vous vous étonnerez même à compter le nombre de survivants après chaque mort (si si vous verrez!).

La tension permanente vous mettra à la place des personnages et le scénario vous fera passer nos protagonistes principaux de héros à anti-héros de chapitre en chapitre. 42 personnages en 15 tomes, qui verront des morts originales, leurs tempéraments évoluer et changer tout au long des combats. Contrairement à des œuvres plus classique, vous n'aurez pas le luxe de vous attacher à des personnages, ils mourront tous. Sauf un évidement, il faut bien un vainqueur ! Paradoxalement, le récit vas développer chacun d'entre eux, et rendre leurs morts encore plus tragiques.


Le mélange d'action permanente et de changement de point de vue, rends le manga très dynamique. Chaque vue est différente et se finie souvent par un décès tragique ou spectaculaire. Les dessins peuvent sembler rude pour certains personnages, tel que le professeur, mais n'a-t-il pas la tête du parfais sal*** ? L'absence de censure rends chaque coup et chaque blessure encore plus violente et réelle et d'autant plus hypnotique !

La situation nous fait oublier l'âge de ces jeunes (bon certains font plus vieux que des collégiens mais, c'est un manga) en qui nous ne voyons que des sauvages assoiffés de meurtre. Des flashbacks bien placés nous rappellent à l'ordre et nous présentes des enfants tentant simplement de survivre à cette société totalitaire.

L'histoire propose une fin qui ne déçoit pas, qui est pertinente et intelligente. Une belle métaphore pour parler de la jeunesse arrivant dans le monde des adultes et une belle présentation de la réelle nature des êtres humains...




Auteur de la critique : Yann SURZUR

Son Linkedin : https://www.linkedin.com/in/yann-surzur-2abb7213a/