Nous vous recommandons
Annonce

85 Très bon il y a 2 jours
Annonce

135 Très bon il y a 2 jours
Annonce

56 Bon il y a 3 jours
Nous vous recommandons
Annonce

6 Très bon il y a 3 jours
Annonce

20 Très bon il y a 3 jours
Annonce

340 Très bon il y a 4 jours
Nous vous recommandons
Annonce

25 Très bon il y a 4 jours
Annonce

25 Bon il y a 4 jours
Annonce

250 Très bon il y a 4 jours
Le bazar du Manga
Nos dernières entrées en stock

Critique du manga Fullmetal Alchemist



Hiromu Arakawa
27
16/20
Kurokawa
Shonen
6.60€


La critique de Camille Michaud :
Publié le 05/11/2019
Note de la critique : 16/20

Fullmetal Alchemist, (souvent abrégé en FMA), est un manga d'Hiromu Arakawa.

Il a été prépublié entre 2001 et 2010 dans le magazine mensuel Shōnen Gangan de la société Square Enix et a été compilé en 27 volumes reliés.

La version française est publiée par Kurokawa depuis 2005.


Voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric vont utiliser une technique interdite de l'alchimie, la transmutation humaine.

Malheureusement, l'expérience va mal tourner, Edward perd une jambe et un bras et Alphonse son corps, son esprit se retrouve prisonnier d'une armure grâce à l’intervention de son frère.

Edward, devenu alchimiste d’Etat se lance avec son frère à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état normal.
 
Un manga culte grâce à un scénario maitrisé, un rythme sans coupures et des personnages malmenés qui persévèrent dans leur quête de vérité.

Le scénario est parfaitement travaillé, toutes les choses qui apparaissent au fur et à mesure semble avoir été pensée dès le début, ce qui en fait une histoire riche et pleine de rebondissements.

Ce qui apparaît dès le premier tome aura des conséquences sur le reste de l’intrigue, rien ne sera là par hasard, tout est amené avec minutie.

Et c’est là que réside la grande force de FMA, sa cohérence du début à la fin.

L’histoire ne s’arrête pas à la recherche de ce qu’ont perdus les deux frères. Pour avoir plus de pouvoirs et accès à plus d’informations, ils se lient à l’armée et se retrouvent impliqués dans un complexe imbruglio politique.

Tout cet univers est régi par l’alchimie ce qui en fait un manga avec intrigue passionnante ! De nombreux combats grandioses s'inserent dans la complexe histoire (avec ma petite préférence pour le face à face opposant Scar à Bradley).

Ce manga compte de nombreux personnages étonnamment bien détaillés ayant tous un rôle à jouer à un moment de l’histoire.

Aucun n’est là par hasard et ils resteront utiles jusqu’à la fin, même les personnages qui paraissaient anodins (notamment les chimères).

Les principaux personnages auront le droit à des flash-backs parfaitement disseminés au fil de l'intrigue nous permettant de mieux comprendre leurs motivations et leur philosophie.


Le dessin est atypique et détaillé à souhait.

Il est très agréable, épuré et sans fioriture et c’est très appréciable !

Les personnages sont tous reconnaissables et charismatiques, d’ailleurs, Arakawa ne manque pas de déformer les visages de ses personnages, pour exagérer leurs expressions !
Seul point négatif à mon sens, FMA développe des thématiques assez complexes qui échapperont peut-être aux plus jeunes.

Il met parfois en scène des personnages aux caractères juvéniles empêchant les plus vieux d'adhérer et poussant les plus jeunes à ne pas comprendre la portée du manga.

Dans le fond, FMA respecte les codes du shonen, mais il est beaucoup plus sombre que la plupart des titres de ce genre.

Cette maîtrise, autant dans la narration que dans les personnages font de ce titre une série qui fera l’unanimité auprès de ceux qui auront tenté l’aventure !




Auteur de la critique : Camille Michaud

Sa page instagram : https://www.instagram.com/dessin_crayon/?hl=fr

Sa BD sur webtoon : Se rendre sur webtoon

Lien amazon pour commander sa BD : Se rendre sur amazon